Nous dédions notre forum à la culture de l'Otaku.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Hetalia] Adieu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Haru
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Féminin
Messages : 324
Date d'inscription : 24/07/2014
Age : 18
Localisation : S'est incrusté dans un meeting mondial dans le monde d'Hima-sama

MessageSujet: [Hetalia] Adieu   Mer 1 Avr 2015 - 21:04

Alors c'est re-partit, rebelote fanfiction Hetalia! Avec cette fois en perso principaux...ChibiRomano, Donc Jeune-Italie du Sud, Empire Romain, et Chibitalia, Jeune-Italie du Nord! C'est une autre fanfic Angst, triste, je me demande si des fois je ne serais pas maso..Bref, Hetalia appartient à Himapapa! Mais si j'me démerde bien un jour ce sera à moi! NIAHAHAHAAAAA! Ok j'me calme. Sur ce, bonne lecture~(Attention pour les âmes sensibles le personnage d'Italie du Sud dit beaucoup de gros mots, même petit, ne faites pas ça chez vous les enfants!) Mention de noms humain, donc Feliciano=Italie du Nord Lovino=Italie du Sud


Chibiromano ouvrit les yeux, quelle heure était-il? Il ouvrit les rideau et aperçut le soleil pointer seulement le bout de son nez. Chouette! Il avait réussi à se lever tôt! Aujourd'hui Nonno,autrement appelé Empire Romain était à la maison et Lovino avait bien l'intention de pour une fois profiter de son Grand-Père! C'était pas juste à force! Il s'occupait tout le temps que de son jumeau, Italie du Nord, ou Feliciano! Et Lovino était tout le temps laissé de côté. Il courut en bas, un grand sourire peint sur ses lèvres et cria

-Nonno! Emmène-moi en balade aujourd'hui!

Lovino se fit royalement ignoré, ça change pas de d'habitude quoi... songea t-il. Il usa donc de la manière habituelle de capter un peu d'attention.

-Hé! Enfoiré!

Son grand-père se retourna vers lui, les yeux rond et avec une mine visiblement choquée, Feliciano encore endormie dans ses bras. Il lui fit un bref signe lui montrant son frère endormit qui lui indiquait de se taire. Lovino sentit que ses yeux piquèrent, c'était foutu pour aujourd'hui aussi vu l'air courroucé qu'avait prit Nonno.
Il remonta dans sa chambre, s'affala sur son lit, serra ses genoux contre sa poitrine et laissa aller ses larmes, silencieusement.C'était toujours pour sa pomme, la solitude,on l'avait toujours laissé au profil de son frère, on lui avait toujours rabâché "Pourquoi tu ne peux pas être plus comme Feli? Feli ne dis pas de gros-mots tout le temps, lui! Si seulement tu pouvais être mignon comme Feli!". Tout le temps, tout le temps, tout le temps...
Ça aurait peut-être été mieux pour tout le monde, finalement, s'il n'avait jamais existé? Non, c'était une certitude. Pourquoi était-il né alors? Pour qui était-il né? N'aurait-il pas pu naître en tant d'humain? Au moins sa solitude se serait terminée à la fin de sa vie humaine.
Italie du Sud fut interrompue par le grincement d'une porte, il tourna la tête, les yeux remplis de larmes et aperçut son Grand-Père, une mine grave.

-Lovino, viens, j'ai quelque chose à t'annoncer.

Sans un mot, l'enfant suivi le vieil homme dans la cuisine, où il remarqua plusieurs sac et autres affaires emballés.

-Écoute, je vais devoir partir, pendant très longtemps, d'ailleurs je ne sais pas si je reviendrais, mais tu vois, je sens que mon Empire s'affaiblit de jour en jour, je vais prendre ton petit frère avec moi, il a beaucoup à apprendre et tu es l'aîné, tu peux donc veiller sur tout en attendant non? Je te lègue mon héritage.

Lovino le regarde ne face, ne voulant pas laisser couler ses larmes de plus belles. Son visage se renfrogna et il laissa échapper un faible


-Je te déteste..Enfoiré

Rome malheureusement l'entendit, et lui assena une claque magistrale, et un regard plus que fatigué de ce genre de mot. Lovino se leva brusquement de sa chaise, et courut au fond du jardin, dans son petit espace,à lui, où personne n'avait le droit de venir. Pourquoi? Pourquoi je dois toujours tout gâcher? C'est sa faute à lui! Cet..Cet...! Ton héritage? J'm'en fout! Moi ce que je voulais c'était...C'était de l'attention, que t'arrête 5 minutes de t'occuper de Feli pour me regarder! Les pensées négatives se bousculaient dans la tête de Lovino. C'était décidé, il n'ouvrirai plus jamais son cœur, ça fait trop mal d'être utilisé comme bouche-trou, d'être invisible tout le temps aux yeux de ceux qu'on aime.
Lovino resta dans son coin de jardin pendant le reste de la journée, il se décida à rentrer le soir, mais il s'enferma dans sa chambre et ne communiqua plus avec l'extérieur, plusieurs jours après, Lovino continuait de bouder le monde et se contentait de sortir de sa chambre pour les besoins vitaux.
Un après-midi, on toqua à sa porte, Lovino ouvrit, et eut la surprise d'apercevoir en face de lui un homme, d'environs 17 ans d'âge physique, des cheveux chocolat en bataille et d'énormes yeux vert, il lui souriait de façon amicale.

-Holà! Je suis Espagne, je vais être ton nouveau tuteur à présent, Lovino!

Celui-ci écarquilla les yeux, nouveau tuteur? Ça voulait dire que... Non!Non!Non! Lovino ferma brusquement sa porte, et la bloqua en poussant un coffre devant. Nonno était bien parti, sans lui, et la dernière discutions qu'il eut avec lui était une dispute, il n'avait pas pu lui dire un seul "je t'aime Nonno". Tout était fini. Tout était perdu. Tout était mort. Et avec le départ de Rome, s'était envolé la confiance en le monde et la douceur d'être de Lovino. A présent ça ne serait plus jamais pareil.



_________________
Hetalia's GIF:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Hetalia] Adieu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Adieu Gary
» Adieu mon beau Umaga !
» AVANT DE TE DIRE ADIEU de Mary Higgins Clark
» [1x10] Cadeaux d'adieu
» Adieu Iphone bonjour DHD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: # Salle des créateurs :: Les textes :: Fan-Fictions-
Sauter vers: